En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac’ 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet. Rien ! En ce moment, l’actualité du logiciel libre est aussi mouvementée qu’un électro-cardiogramme plat… Y a des périodes creuses :/

Côté culture ?

Bonne week-end !

Confession d’un amateur de musique, épisode 9 : ma découverte du heavy-metal classique avec le Sabbat Noir…

Nouvel épisode ou nouvelle confession ? Les deux à la fois ! Pour ce nouvel épisode, je vais retourner à la grande époque du heavy metal, les années 1970. Même si les Beatles ont été des précurseurs avec « Helter Skelter » tiré de leur album blanc, pour moi, les fondateurs du heavy metal, c’est le trio Black Sabbath, Led Zeppelin et Deep Purple.

J’avoue ma préférence pour le groupe fondé par Ozzy Osbourne, Toni Iommi, Geezer Butler et Bill Ward. Je tiens à préciser que je n’ai pas découvert le groupe avec l’album éponyme, mais avec le jouissif « War Pigs ».

J’ai par la suite découvert la discographie du groupe, même si les deux derniers albums de la première période Ozzy Osbourne peuvent être ignorés sans mal.

En parallèle de Black Sabbath, j’ai vraiment découvert Led Zeppelin que je connaissais avec un ou deux titres comme le « je me coince les testicules dans la braguette » euh, pardon, je voulais dire « Immigrant Song », l’hypnotique « Kashmir » ou le complètement barré « Starway to Heaven ».

C’est aussi à la même période que j’ai découvert la meilleure période de Deep Purple, l’époque Mark II et III (1969-1973). Des titres comme « Stormbringer » ou la sublime ballade « Soldier of Fortune » pour la courte époque Mark III, des classiques comme le surentendu « Smoke on the Water » ou le titre où Ian Gillan s’arrachait les cordes vocales, « Child in Time ».

J’avoue que je n’ai pas trop accroché au heavy metal des années 1980. Je préfère les titres classiques de ce mouvement musical. Mais c’est sûrement mon côté vieux con qui parle ici 🙂

En vrac’ rapide et mercurien.

Un rapide en vrac’ mixte.

Quelques liens plus ou moins lié au grand nain ternet :

Côté musique ?

Voila, c’est tout pour aujourd’hui et bonne journée.