Que devient la Devuan GNU/Linux en février 2018 ?

25 Mai 2017 : le projet Devuan GNU/Linux lancé fin 2014 pour promouvoir la liberté du choix au niveau du système d’initialisation sort enfin sa première version, nom de code Jessie, comme la Debian GNU/Linux de l’époque.

18 juin 2017 : le projet Debian GNU/Linux annonce la sortie de la Stretch, suite de la Jessie sortie deux ans plus tôt.

À peine sortie, la Devuan GNU/Linux 1.0 était presque obsolète, du moins, en tant que version stable. Un gros mois avant la sortie de la Devuan Jessie, j’avais rédigé un article sur la 1.0rc qui se concluait ainsi :

Une nouvelle fois, et modulo le fait que les couleurs soient enfin moins arrache-rétines, je finis avec un « tout ça pour ça ? » En dehors des personnes qui rejettent systemd pour des raisons idéologiques et/ou techniques tout en restant dans le monde Debian GNU/Linux, cela peut devenir la distribution de leurs rêves.

Pour les personnes voulant du Debian GNU/Linux sans se prendre la tête, autant rester avec la maison mère 🙂

Une dizaine de mois sont passés et j’ai voulu savoir où en était le projet, mais en me basant sur la future version stable, celle qui prend la Debian GNU/Linux Stretch comme base à « exorciser », nom de code Ascii.

Pour arriver à ce point, je suis parti d’une image d’installation complète sous forme de DVD d’installation de la Devuan GNU/Linux Jessie via le miroir allemand leaseweb, le tout dans une machine virtuelle VirtualBox.

Après avoir choisi la langue à utiliser, j’ai fait le choix de ne rien prendre en réseau pour la première étape.

À noter que si l’on fait ce choix, il n’y a qu’un environnement graphique proposé, même avec le DVD… Ouille !

Une fois tout terminé, outre l’absence de wicd (normal, je suis en filaire, donc pourquoi utiliser un gestionnaire de connexion réseau ?), j’ai été au regret de constater que je ne pouvais pas accéder à la navigation sur les disques en réseau…

Après l’installation du paquet gvfs-backends, tout s’est mis à mieux fonctionner 🙂

L’étape suivante a été d’activer les dépots en ligne pour faire les mises à jour et avoir une Devuan 1.0 aussi fraiche que possible à l’arrivée 🙂

Synaptic m’a annoncé l’arrivée de 163 mises à jour et l’ajout d’un paquet pour finir l’opération.

C’est en partant de cette Devuan GNU/Linux 1.0 à jour que j’ai décidé d’attaquer la suite, à savoir la migration vers la branche Ascii…

Comme vous avez pu le voir, la migration a été assez gourmande en paquets, et au final, on se retrouve peu ou prou avec ce que propose Debian Stretch avec un environnement Xfce.

Je pourrais reprendre la conclusion de mon article d’avril 2017 au mot près. J’espère juste pour Devuan qu’ils sortiront leur version Ascii d’ici la fin de l’année 2018, histoire de ne pas répéter ce qui s’est passé en mai-juin 2017.