noDE.arpinux.org : le site s’étoffe

aujourd'hui... une 'tite brève sans conséquences...

la dramatique évolution du monde ne doit pas nous empêcher de nous passionner pour des futilités ;)
alors quelques news de noDE ... le site de partage de configs par packs :P

de nouvelles configurations disponibles


PeKwm



spectrwm



spectrwm-gaplight



fluxbox-thuban  (sources )


une documentation pour chaque session

afin de vous aider à (re)découvrir les gestionnaires de fenêtres indépendants, chaque page de session est associée à une documentation (le format varie : html ou pdf). ça m'a obligé à remettre mon wiki à jour et c'est une très bonne chose (y'avait besoin !) :D
j'ai aussi largement utilisé les ressources de thuban , surtout sa doc sur fluxbox (merci @toi).

je vais mettre en place la zone de contact pour permettre aux humains de collaborer en contribuant... n'hésitez pas à me contacter pour me filer des archives ;)

#eof

bis@++
arp

------
apprendre encore ... comprendre mieux ... partager plus
espace public : la cave d'arpinux

Mozart en trance

ou comment ce cher Wolfgang est lié à Goa et ses party...

tout a commencé avec un souvenir, un air, une voix que je n'avais pas entendu depuis au moins 10 ans.
j'ai entendu cette voix pour la première fois en 1985, à 11 ans, en écoutant sur une Dual le fabuleux "Exsultate Jubilate" de Mozart par le Philharmonique de Londres, dirigé par Sir Colin Davis. cette voix, c'est celle de Kiri Te Kanawa.
et "l'air", le voici :


promis Herr Mozart, si vous le demandez, je supprime cet extrait...

pour avoir le plaisir d'écouter à nouveau cette voix, je devais retrouver l'album, que j'avais sauvegardé il y a 13 ans ... attention moment revival .... sur minidisc :D
oui, souvenez-vous, les minidiscs ...

à ce moment de ma vie (juste avant de rencontrer ma femme), je comptais partir à en solitaire avec le minimum vital. et ce minimum incluait bien sûr la musique... et j'en ai beaucoup .. (quodlibet a parfois du mal avec les 25 000 titres à gérer :P ).
je n'avais pas d'ordinateur (dYp n'était pas passé par là) donc vous imaginez le nombre de CD et vinyls... d'où les minidiscs...
je prévoyais d'aménager une caisse militaire avec du matos sono et les md (quelques boites de whisky métal bien remplies...)

mais la vie en a décidé autrement, merci à elle, la balade en solitaire est devenue aventure familiale et les minidiscs ont vite laissé la place à l'ordinateur...

c'est ainsi que mon envie de Kiri (oui je sais, mais il est tard) m'a conduit a farfouiller dans mes vieux cartons ... et j'ai retrouvé mes minidics... tous mes minidiscs !! :D OMG comme disent les angliches... celles et ceux parmi vous qui sont sensibles à la musique et aux souvenirs qui s'y rattachent imaginent la bouffée d'émotions qui m'a envahit en ouvrant ces boites, en découvrant mon lecteur intact et fonctionnel et en pressant fébrilement la touche play...

j'avais pris soin de sauvegarder les vinyls de mes parents; du Joe Cocker en live, les premiers albums des Beatles (avec le souffle et les craquements qui font du bien à l'oreille :P) mais aussi la belle collection de CD classique et, cerise sur le gâteau, les 33t Deutsche Grammophon .

alors oui, Mozart peut conduire à une certaine transe, mais aujourd'hui, c'est vers la trance qu'il m'a guidé ! l'électronique, celle des plages de Goa en Inde, celle des amoureux du Chilum et autres joyeusetés pacifiques ;) car en fouillant encore, je suis tombé sur la "boite magique", celle qui contient de quoi te remuer les pieds et les neurones !
et dans cette boite magique (de Jack Daniel's, c'est un signe tout de même :P ) je retrouve une série de minidiscs ramené par des amis (merci à BJ ) des plages de Goa en Inde, au temps des party de bonne qualité, sans trop de touristes ;)

et je vous avoue que ces œuvres psychés m'ont tiré autant de larmes que Wolfgang & Kiri Te Kanawa !
alors comme d'hab', je peux pas garder de telles raretés sous cloche... en plus... va savoir qui l'a fait maintenant !! xD

bref ... direction arpinux.org/goa (en cours de transfert et d'upload... le 'pack' sera dispo en ogg/mp3 à la fin du week-end normalement ;) )

@thuban ... tu cherchais de la zik pour te stimuler ??
enjoy !

note : c'est du transfert 'analogique' oldschool ... il y a du souffle parfois, mais bon.... ça s'écoute bien fort en bougeant dans tous les sens :P

en aparté, la kissballad vogue vers son 4° humain ;)

++
arp




------
apprendre encore ... comprendre mieux ... partager plus
espace public : la cave d'arpinux

noDE.arpinux.org : partage de setups complets

coucou les humains :)

le livarp abandonné (vraiment pas le temps pour maintenir la doc bilingue associée pour chaque session), je me console avec la kiss0s , mais du coup, il me reste tout plein de configs, scripts, conky, setups etc... dans mes tiroirs ;)

j'en ai déjà collé pas mal dans mon wiki et les sources du livarp sont disponibles, mais j'avais envie de partager autrement ma passion du noDE aka no Desktop Environment.

... c'est donc tout naturellement que j'ai ouvert noDE.arpinux.org :D
petite présentation ...

public concerné

les utilisateurs de gestionnaires de fenêtres indépendants (fluxbox, openbox, evilwm, dwm ...), ceux qui préfèrent construire leur environnement de travail au lieu d'installer un bureau complet gavé d'outils... surtout plein de trucs dont on ne se sert jamais...

principe de base

proposer des archives avec tout ce qu'il faut pour personnaliser sa session indépendante :
  • configuration du gestionnaire de fenêtre
  • configurations des outils associés (conky, panel, pager ...)
  • scripts utilisés dans la session (script de lancement, pipemenus, outils divers ...)
  • artwork (wallpaper, thème spécifique, thème gtk 2/3 ...)
  • ressources (fonts, dépendances ...)

fonctionnement

pour l'instant, j'attaque le remplissage ... il n'y a pas grand chose car je veux re-tester et améliorer si possible chaque setup avant de les balancer.
mais vous pourrez bien sûr proposer vos archives complètes si vous le désirez, elles seront ajoutées au site avec crédits et remerciements ;)

les setups disponibles pour l'instant :
  • fluxbox kissdark
  • fluxbox kisslight

  • fluxbox reddark

  • openbox livarp
  • vtwm

  • dwm-patched

  • ...


aide et support

noDE.arpinux.org n'est pas une documentation ou un wiki, il n'empêche que je ne vais pas vous lâcher dans la nature comme ça :D
j'ai donc prévu de reprendre quelques pages du livarp-help-center afin de permettre à l'utilisateur de se familiariser avec ces environnements particuliers.


voilà de quoi piocher autrement que dans un wiki ou sur un site de partage de code classique :)
voilà de quoi répondre en partie à Cyrille sur mes occupations en dehors d'HandyLinux :)

j'espère que ça vous plaira, moi je m'amuse déjà en jonglant à nouveau entre les sessions

bis@++
arp

------
apprendre encore ... comprendre mieux ... partager plus
espace public : la cave d'arpinux

#OnVautMieuxQueCa : témoignage d’un travailleur lambda

Le Mot-clé/hashtag #OnVautMieuxQueça est une réponse du net français (Twitter, Youtube, Diaspora*, Facebook, Blogs…) à la proposition de loi Travail du gouvernement français, une manière de montrer la réalité et … Continuer la lecture de #OnVautMieuxQueCa : témoignage d’un travailleur lambda

SSH derrière un proxy, Sslh

Le proxy du boulot

Actuellement je suis en mission chez un client et derrière un proxy (voir à ce sujet mes différents billets taggués proxy). Les seuls ports ouverts sur ce proxy sont les ports 80 (http) et 443 (https).

Ayant un Raspberry qui tourne chez moi derrière ma Freebox, je peux me connecter dessus en SSH en passant par le port 443. Dans Putty ou Kitty, j'ai défini le proxy, le fait d'utiliser le port 443. J'arrive par SSH sur le port 443 de la Freebox. Sur la Freebox, j'ai défini que le port 443 était redirigé vers le port SSH du Raspberry Pi (22 par défaut). Dans Firefox, il me suffit alors de lui dire d'utiliser le proxy local créé pour que ma connexion Internet se fasse via la Freebox. Pour plus de détail, voir le tutoriel détaillé et complet que l'on trouve ici Contourner un proxy (au boulot…) via SSH et Putty.

Avec Yunohost déjà en place

Or sur ma Freebox, les ports 80 et 443 sont déjà ouverts et redirigés vers les ports correspondant du Raspberry pi sur lequel tourne Yunohost. Il n'y a donc pas de place, le port 443 est déjà utilisé/dédié aux connexions httpS au serveur web de Yunohost

Si je souhaite pouvoir me connecter en SSH sur mon Raspberry depuis la connexion Internet de mon lieu de travail, il faut que je sorte via le port 443... Et donc j'arrive sur le port 443 de la Freebox...

Une solution simple ?

Une solution simple et non technique est donc de passer par la connexion 3G/4G du téléphone (La connexion via le téléphone se fait via un abonnement Freemobile et les différents ports testés en sortie du PC (et en entrée sur la Freebox) ne sont pas bloqués/filtrés. Le téléphone me sert alors de modem). Ainsi je ne suis plus bloqué/filtré par le proxy et j'arrive via un autre port sur le serveur SSH (22 par défaut). Laissant le port 443 pour le https.

Oui mais si je veux quand même utiliser SSH depuis le réseau derrière un proxy ?

Une autre solution plus technique : Sslh

SSLH est un multiplexeur, qui permet de gérer les requêtes venant du port 443 pour rediriger vers les services SSH et SSL, ce qui permet par exemple de creuser un tunnel SSH et outre passer les règles des proxys professionnel ou tout simplement sécuriser sa connexion lors d'accès à des spots wifi public.
- SSLH : HTTPS et SSH sur le même port !
- SSLH : choisir le protocole ssl par défaut en cas de timeout

Dit autrement, on arrive sur la Freebox, via https ou SSH via le port 443. Les connexions sont redirigées par la Freebox sur le Raspberry. Et c'est SSLH qui tourne sur le Raspberry qui lui va déterminer si la connexion est de type https ou SSH et rediriger alors vers le bon service (ngnix ou le serveur SSH). Je n'ai pas encore mis en place ce système, mais ça ne saurait tarder. A suivre donc.

Les députés ne viennent pas voter? So what?

Je comprends les indignations que je lis un peu partout, oui près de 450 députés absents pour voter des choses aussi importantes, c’est la honte.

Pourtant j’en ai rien à secouer. Vraiment 🙂

Je pense qu’on n’en est plus là. Qu’est ce que ça aurait changé qu’ils viennent? Ils auraient tous voté pareil. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ne sont pas venus. L’Assemblée Nationale est un mythe démocratique. Où sont les idéologies? Où sont les alternatives philosophiques, les  débats profonds sur notre avenir? A quelques rares et notables exceptions prêt, ce sont culturellement tous les mêmes, dont beaucoup ont le doigt sur la couture du pantalon. Ce n’est pas une insulte, c’est un simple constat: comment peut-on prétendre que ces profils si stéréotypés soient représentatifs d’un peuple tellement varié?

Ce n’est pas que la « gauche » et la droite ce soit la même chose, c’est simplement qu’ils sont à des années lumières de ces fondamentaux. Nous sommes face à une caste bourgeoise, plus ou moins réac, mais toujours sécuritaire et libérale qui ne parle que croissance et emploi, il n’y a aucune diversité intellectuelle. Il n’y a que des logiques de partis, des luttes de pouvoir aristocratiques. Ce n’est pas qu’ils votent des choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord qui me gêne, c’est l’unanimité sur les sujets essentiels qui me consterne, ce n’est pas sain.

Alors qu’ils restent chez eux, ne perdons plus de temps à nous indigner de cette fin de règne, travaillons à imaginer une suite. Différente. Démocratique. #amha

#peace #fraternitude

Stick arcade pour casual gamer

Je suis fasciné par les bornes d'arcade maison réalisées par l'ami Makoto (voir à ce sujet toutes les étapes de la construction Le bartop, la borne d'arcade pour demi-portions ! et plus généralement les billets taggués Arcade, notalgeek et aimant bien les vieux jeux d'Arcade et sur console, adepte à mes heures perdues de retrogaming casual (le podcast Lacazretro.fr me donnant une liste de jeux à découvrir et auxquels j'ai envie de jouer).

Je joue sur un PC de récupération que j'ai dans un coin, qui a un Windows 7 (licence officielle) sur lequel j'ai installé RomStation. J'ai testé des distributions comme Retropie et autres versions dédiées mais mon RaspberryPi a d'autres usages et il est un peu lent pour certains jeux (c'est un RaspberryPi première génération). Je me suis donc tourné vers cette solution, simple et efficace, en attendant d'avoir le temps, un jour de passer à un mode complet avec interface pilotable à la manette (et non à la souris).

Pour pouvoir jouer avec une sensation arcade mais étant un casual, je me suis fait offrir un stick arcade (Mayflash Stick Arcade pour PS2 / PS3 / PC USB qu'on trouve sur Amazon)

Pourquoi ce stick bas de gamme ? Déjà, c'est pour voir si je joue régulièrement avec. Je ne suis pas un gamer, je suis très casual. C'était plus un coup de coeur et je ne voulais pas qu'il y ait trop d'argent de mis dans un stick qui risquerait de finir par prendre la poussière.

Les commentaires étaient plutôt bons sur ce stick et un des critères qui est entré dans mon choix, c'est que pour ce modèle, on peut le moder et tout changer pour remplacer le stick et boutons par du matériel de borne d'arcades. Il y a pas mal de tutoriel sur le net sur comment faire pour ce modèle (pour remplacer stick et boutons par du full sanwa, les connaisseurs apprécierons). Je verrai à la longue avec l'usure et la pratique si je vais plus loin.

Sinon comme autre projet, je pensais faire un premier caisson pour un PC portable que j'ai dans un coin. L'idée c'est de mettre PC portable et manette dans un même caisson, ce qui donnerait une sorte semi-borne d'arcade (qu'on poserait sur une table). Ca ferait un premier travail du bois avec ma compagne Ryo-Oki (qui elle est douée pour ça de ses mains, moi je suis pas du tout manuel). Parmi les arguments en faveurs de ce projet, ceux de commencer par un projet basique, pas trop complexe, de passer du temps avec Mme autour d'un projet qui n'est pas lié à Internet, le plaisir d'avoir un objet soi-même etc. Je sais bien que ce sera un écran de portable plat (et non pas un tube cathodique, qui serait mieux pour des conditions de retrogaming idéale) mais pour mon usage de casual, ce sera déjà très bien. Si ce projet se lançait (comme si je n'en avais déjà pas assez), je ferai bien évidemment des tutos photos.

Enfin pour fini, je me définis comme causual mais en ce moment, je m'entraîne à Super Puzzle Figther 2 turbo en mode hard. J'adore ce jeu et je m'en passe plus. Découvert il y a quelques mois, quand je veux faire une pause et décompresser, j'essaie de le faire en 1 credit (dur dur). Mais j'y arriverai :-) Jeu que j'ai bien évidemment découvert ça via le podcast la Caz Retro. Et d'ailleurs à cause d'eux j'ai aussi découvert Tetris Battle Gaiden, Docteur Mario, deux jeux auxquels j'ai joué des jours durant non stop pendant quasiment 2 semaines de vacances, à l'été 2014. J'étais en mode nolife mais j'en avais besoin à ce moment. Mais c'est une autre histoire.

Bootstrap 3 Le framework 100% web design de Benoît Philibert

Présentation de l'éditeur

L'objectif de cet ouvrage est de faire comprendre aux lecteurs comment fonctionne le framework Bootstrap afin qu'il puisse rapidement concevoir son site internet en toute autonomie. Pour aller plus loin que les bases, l'auteur propose également de nombreux codes sources commentés pour concevoir des projets web divers. Bootstrap 3 Le framework 100% web design de Benoît Philibert sur le site de l'éditeur Eyrolles.

La critique du Genma

J'ai lu ce livre après avoir passé quelques temps pour faire un site professionnel en utilisant le framework Bootstrap comme front, je connaissais donc la thématique du livre.

Par rapport au site de référence de Bootstrap et à sa documentation associée, ce livre a l'avantage d'être en français. Il peut être vu comme une bonne introduction au concept de Bootstrap, il permet d'avoir un aperçu des possibilités et des différents concepts du framework. Ce libre sera une documentation d'appoint ou de référence que l'on aura à côté de soit dans les premiers temps, lors de l'utilisation de Bootstrap. Toutefois ce livre ne remplacera pas la pratique qui est essentielle.

De plus, ce n'est pas avec ce livre que l'on fera un design sortant de l'ordinaire : ce n'est ni le concept, ni le but de ce livre (Ne vous attendez pas à avoir des pages et des pages de galerie de thèmes et d'exemples de personnalisation de Bootstrap). Ce livre donne des pistes sur les possibilités de customisation de Bootstrap pour avoir un aspect moins reconnaissable et se démarquer de tous les sites qui utilisent les CSS de Bootstrap par défaut. Dans la seconde partie, quelques chapitres permettent de comprendre et d'apprendre les concepts et le langage LESS CSS, cela peut être utile.

Dans les critiques que l'on retrouvera sur ce site et avec lesquelles je suis en accord, il y a le fait que sont présentées comme fonctionnalité de Bootstrap des bases du langage HTML (les balises, les listes de puces...), seule la div englobante et le style lié à la CSS automatiquement appliquée étant dans ce cas une spécificité de Bootstrap. De plus le livre est noir et blanc et des exemples font référence à des couleurs (Les couleurs sont alors en nuance de gris). De plus, une explication plus détaillée avec un schéma plus explicite sur le concept de la grille de bootstrap, quelques exemples de plus n'aurait pas été de refus.

La lecture de ce livre m'a permis de valider les connaissances que j'avais acquises. Il donne quelques bout de codes pour la personnalisation, j'utiliserai donc ce livre en documentation d'appoint pour mes prochains projets. Et une fois que j'aurai une expérience un peu plus confirmée, je pense qu'il sera dispensable (et dans ce cas là je le donnerai à quelqu'un). Un livre pour les débutants, mais quelqu'un d'expérimenté et utilisé régulièrement Bootstrap n'apprendra pas grand chose.

Les podcasts que j’écoute

Il y a quelques années, sur ce blog, je faisais régulièrement des critiques des podcasts que j'écoutais, des interviews des podcasteurs. Les thématiques du blog ont changées avec les années, mais je n'en reste pas moins un poditeur fidèle et quotidien de mes podcasts favoris. Dans ce billet, voici la liste de ceux que j'écoute encore avec pour chacun, un lien vers leur site et une présentation et critique rapide.

Billet remis à jour le 30 mars 2017

Les dinosaures

Agence tous geek Remplaçant du feu Quadratour. Toujours aussi bon. Même si DocteurNon me manque. Mention très bien pour la rubrique littéraire spéciale science-fiction d'Herbi, les thématiques spéciales astronomies, voyage dans l'espace... Un podcast qui se bonifie avec le temps, qui a su se remettre en question, se renouveller et progresser et on sent tout le plaisir de l'équipe à le faire. Mes commentaires régulier sur les billets des émissions témoignent de tout l'amour que j'ai pour ce podcast.

Captain Web depuis la saison 1, depuis le début. Et je continue encore... Je ne compte pas la centaine d'heures de dossier de LordTonPere, de Wazzuff ou pire de chansons de Manox que j'ai pu avoir dans les oreilles. Les fans comprendront. Pour les autres, si vous aimiez la radio libre FM des années 80/90, les discussions avec une bande de copains, les propos qui ne volent pas haut, l'humour gras qui tâche, ce podcast est fait pour vous. A quand le retour d'Antistress ou de Yeti ?

Le rendez-vous tech J'en suis et j'en reste un fidèle auditeur depuis 2009. Patrick Beja vit de passion grâce au Patreon et ses Patreotes, une bonne chose pour lui. Toujours à nous vulgariser la tech, sans parti pris, Patrick fait du très bon travail. Qui le sera encore plus bon le jour où il se dégooglisera... Car trop souvent encore, en bon geek tech, il fait la promotion indirecte, d'Apple, de Windows 10, de Google et d'Android... Mais il est vrai que l'on reste sur un podcasts Tech, pas vie privée ou Linux, même si il fait de très bon hors séries (et je ne dis pas ça parce que j'y étais en invité).

Sécurité informatique

Le comptoir Sécu Des émissions thématiques très bonnes, un passage en revue des actualités autour de la sécurité, ce podcast est ma veille régulière dans ce domaine. J'aime beaucoup ce qu'ils font, et ce depuis le début et je prends régulièrement le temps de critiquer et laisser un commentaire sur le billet de publication du nouvel épisode.

No Limit Sécu complémentaire du comptoir, hebdomadaire, avec une thématique à chaque fois et des invités de renoms, spécialistes du domaine, pour faire sa veille en sécurité, c'est parfait.

Nostalgie

80's le podcast Les 80's, c'est toute mon enfance et ce podcast ce sont mes madeleines de Proust régulières. Film, dessin animé, publicités, musiques... A chaque épisode une nouvelle thématique depuis 3 ans et je les suis depuis le premier numéro. Mon rêve ? Participer à une de leurs émissions, j'aurais tant de choses à dire et raconter...

Anime No Melody Les Soundtracks des animés, c'est pas que pour les japonais ! Anime No Melody est podcast consacré à la musique de séries animées et de films d'animation japonais des années 70 à fin 90. Extraits à Gogo, et infos sur les cd ou 33t d'époque !

Pour les jeux vidéos

La Caz Retro 5ème saison pour toujours parler des jeux et de retrogaming PC et consoles (pas d'Atari ou Amiga, snif). A cause d'eux, j'ai repassé des heures et des heures à rejouer une énième fois à Baldur's Gate, j'ai découvert des jeux sur lesquels je passe des heures comme Tetris Battle Gaiden, Puzzle Fighter 2 ou encore Docteur Mario... Je les maudis et bénis pour ça.

http://tmdjc.com/ TMDJC a une productivité en terme de podcast... De Bas gros Poing (jeu de combat, la saga Street Fighter dont il est grand fan mais pas que), Démaje et les débats sur différents aspects du jeux vidéos... Que du bon.

Le podcast de Zqsd pour l'actualité, une équipe fort sympathique et très bonne ambiance ! C'est long, plus de 3h, mais que c'est ce que c'est bon !

Les coups de coeurs

ABCD le podcast Peut-on conjuguer le fait d'être parent et geek ?, un super podcast que j'adore et pour lequel ma critique est toujours aussi vraie !

Le podcast Cozy Corner Adopté depuis le premier numéro, devenu un classique et mon petit plaisir toutes les 15 jours... Une nouveauté et un petit nouveau qui a toute sa place dans le monde du podcast de qualité !

Le podcast Badass Un podcast féministe pour tout.e, ma critique témoigne de mon plaisir à écouter ce podcast. Que dire de plus ? :)

Le podcast Capture le mag Alternant depuis peu podcast hedbo et un podcast thématique mensuel, animé par une équipe de cinéphile que j'adore et un Mister D. que je retrouve avec plaisir (avec le même enthousiasme que pour l'Agence Tous geek). Un podcast accessible à tout le monde, on n'est pas dans des débats d'intellectuels cinéastes qui parlent de films obscurs et de façon monotones, mais au contraire, des passionnés et passionnants, professonniels, cultivés et partageant leur amour du cinéma. Merci à vous les gars !